1er réseau associatif de financement des créateurs d'entreprise
217 plateformes locales qui couvrent tout le territoire français
17 325 entreprises et 45 741 emplois créés ou maintenus en 2018
Accueil > Presse > Initiative Eure-et-Loir a 20 ans : Christel Diez, patronne de Diez Mécanique, à Châteauneuf

Initiative Eure-et-Loir a 20 ans : Christel Diez, patronne de Diez Mécanique, à Châteauneuf

Publié le 24 juillet 2019

Christel Diez a dû bousculer pas mal de préjugés lorsqu'elle a décidé de faire carrière dans la mécanique. Et encore plus lorsqu'elle s'est installée à son compte.

"Il faut s'affirmer en tant que femme"

Les obstacles ont été nombreux. Mais Christel Diez a un caractère bien trempé, et lorsqu'elle décide quelque chose, rien ne lui résiste.
"Lorsqu'à 14 ans j'ai décidé de passer un CAP en mécanique de précision, mon père n'était pas d'accord. Pour lui, je devais être, soit secrétaire, soit coiffeuse", se souvient-elle.

Son CAP en poche, elle passe un BEP, un Bac F1 et termine par un BTS productique. "Il était très difficile, à cette époque, de s'affirmer en tant que femme dans un milieu composé en très grande majorité, d'hommes", constate Christel Diez. Mais son tempérament lui a permis, non seulement, de trouver du travail, mais également d'exercer des postes à responsabilité dans le secteur d'activité qu'elle a choisi.

En décembre 2005, elle rachète une entreprise de mécanique de précision, à Châteauneuf-en-Thymerais.

"Le chiffre d'affaires a doublé"

Là encore, elle a dû user de toute sa force de persuasion pour convaincre certains clients de faire confiance à une entreprise dirigée par une femme. Mais au final, le savoir-faire de Christel Diez Mécanique est unanimement reconnu.

"En 2006, mon banquier m'a parlé d'Initiative Eure-et-Loir. J'ai pu obtenir un prêt d'honneur de 30 000 €. Ça m'a permis d'acheter une nouvelle machine numérique."
L'entreprise est spécialisée dans les prototypes et les petites séries, pour la pharmacie, la défense et l'électronique. "Nous travaillons tous types de matériaux, de l'inox au titane, en passant par l'aluminium."

Depuis la reprise de la société, l'effectif est resté le même. "Il y a deux ouvriers très spécialisés et moi-même." En revance la productivité de l'entreprise s'est largement améliorée et le chiffre d'affaires a pratiquement doublé. "C'est grâce à ça, que nous avons surmonté la crise de 2008 à 2010, et que l'entreprise a réussi à rester à flot, malgré une baisse du chiffre d'affaires de 50%."

Une période très difficile pour Christel Diez, qui a renoncé à se verser un salaire pendant toute cette période. "Nous avons aussi fait appel au chômage technique. Nous avons aussi serré tous les boulons et nous avons réussi à en sortir."

En chiffres

2 salariés travaillent au sein de l'entreprise Christel Diez mécanique, en plus de la dirigeante de la société.
428 000 euros de chiffre d'affaires ont été réalisés en 2018. Il était de 280 000 € lorque Christel Diez a racheté l'entreprise.


Jacques Joannopoulos

L'Echo Républicain 24/07/19