1er réseau associatif de financement des créateurs d'entreprise
217 plateformes locales qui couvrent tout le territoire français
17 325 entreprises et 45 741 emplois créés ou maintenus en 2018
Accueil > Presse > Initiative Eure-et-Loir a 20 ans : Marie-Cécile Maitrejean est à la tête de la Carosserie Coculo

Initiative Eure-et-Loir a 20 ans : Marie-Cécile Maitrejean est à la tête de la Carosserie Coculo

Publié le 20 juillet 2019

Depuis 4 ans, la Carosserie Coculo, à Chartres, traverse une nouvelle ère. Marie-Cécile Maitrejean, qui a été soutenue par Initiative Eure-et-loir, explique comment l'affaire se porte.

"Le rachat était impossible sans aide"

Il n'est pas toujours évident de reprendre une entreprise. Surtout quand celle-ci est une institution dans son domaine. D'autant lorsqu'on aspire à être la seule femme présente dans un milieu majoritairement masculin, encore plus en étant à la tête de la hiérarchie.

Un vrai défi à relever

C'est pourtant le pari qu'a fait Marie-Cécile Maitrejean, 49 ans. Après douze années passées en tant que responsable financière, quand est venu le départ à la retraite de l'ancien dirigeant, Jean-Claude Hermelin, l'ex-comptable ne s'est pas posé de question.

Passage en commission

La partie la plus délicate a finalement été de trouver des fonds pour la reprise. "J'ai d'abord monté mon dossier pour la reprise. C'est après le refus de la part de quatre banques que je me suis tournée vers le Codel (N.D.L.R. : nouvellement Initiative Eure-et-Loir)."
Le projet étant déjà monté, le passage devant la commission d'acceptation s'est déroulé en novembre 2014. "Tout s'est enchaîné assez rapidement. J'ai obtenu mon agrément dans la foulée", explique la chef d'entreprise.
Au total, ce sont 27 000 € qui ont été débloqués par Initiative Eure-et-Loir, afin de financer le rachat de l'établissement chartrain, présent dans son secteur depuis 1948.
Aujourd'hui, les treize salariés ont un quotidien qui n'a pas changé. "Nous avons un chiffre d'affaires stable, ce qui était le principal objectif à court terme après le rachat", se félicite Marie-Cécile Maitrejean.

Une nouvelle vocation

Preuve de la bonne santé de la Carosserie Coculo, l'incendie accidentel ayant touché les locaux, il y a environ un mois et demi, n'a eu qu'un impact minime sur les activités de l'entreprise.
Passer devant la commission d'approbation d'Initiative Eure-et-Loir a donné de la suite dans les idées à la chef d'entreprise. Depuis six mois, Marie-Cécile Maitrejean fait partie intégrante de la commission. Un rôle qui "permet d'avoir un regard plus humain sur les projets. Rencontrer la personne présentant son dossier donne une autre dimension au monde de l'entrepreneuriat."

En Chiffres

2000 véhicules sont pris en charge par la Carrosserie Coculo chaque année, sans compter les vingt-six véhicules de courtoisie.
1 600 000 euros, le chiffre d'affaires annuel de l'entreprise, pour l'année 2018.


Gabriel Anquetil

L'Echo Républicain 20/07/2019