1er réseau associatif de financement des créateurs d'entreprise
217 plateformes locales qui couvrent tout le territoire français
17 325 entreprises et 45 741 emplois créés ou maintenus en 2018
Accueil > Financer son projet > Le Prêt d'Honneur > Prêt d'Honneur Reprise

Prêt d'Honneur Reprise

Le Prêt d'Honneur Reprise a pour objectif de soutenir la reprise d'entreprise par l'octroi d'un prêt qui vient renforcer les ressources personnelles du repreneur.

A travers le Prêt d'Honneur Reprise, l'intervention de la plateforme permet :
- Un renforcement des fonds propres,
- Une meilleure identification des besoins,
- Un apport de confiance pour les financeurs lié au mode de décision d'attribution du Prêt d'Honneur et à l'accompagnement qui en découle. 

Le Prêt d'Honneur Reprise ne nécessite pas d'apport personnel du créateur.

QUI EST ELIGIBLE A CE DISPOSITIF ?
Tout repreneur d'entreprise quelle que soit l'activité.
Sont exclues du dispositif les enseignes de la grande distribution et les microentreprises.

CARACTERISTIQUES DU PRET D'HONNEUR REPRISE
- Montant : de 1500 € à 15 000 €,
- Prêt à 0% sans demande de garantie personnelle,
- Durée de remboursement : de 3 à 5 ans, sur validation du Comité d'Agrément,
- Possibilité d'un différé (12 mois maximum), sur validation du Comité d'Agrément,
- Couplé à un prêt bancaire, d'un montant égal ou supérieur au Prêt d'Honneur,
- Souscription à une assurance garantissant le bénéficiaire en cas de décès ou d'invalidité,
- Equivalent à maximum 30% des investissements totaux.

CRITERES D'ELIGIBILITE D'UN PROJET AU PRET D'HONNEUR REPRISE
- Besoin de renforcement des fonds propres et d'accompagnement,
- Siège social de l'entreprise situé sur le teritoire de l'Eure-et-Loir,
- Présentation d'un prévisionnel d'activité sur 3 ans et ses 3 derniers bilans,
- Détention d'au moins 50% du capital de la société par le demandeur qui doit avoir une activité effective au sein de celle-ci,
- Pas d'investissement réalisés avant le dépôt du dossier de demande de Prêt d'Honneur auprès de l'organisme instructeur,
- Demandes d'interventions financières formulées dans les 36 premiers mois d'activité.