1er réseau associatif de financement des créateurs d'entreprise
214 plateformes locales qui couvrent tout le territoire français
18 164 entreprises et 49 498 emplois créés ou maintenus en 2019
Accueil > Presse > Au cœur de l'atelier d'un luthier en guitare, installé à Hanches

Au cœur de l'atelier d'un luthier en guitare, installé à Hanches

Publié le 14 juillet 2020

Philippe Gouez, bénéficiaire Initiative Eure-et-Loir, est luthier depuis trois ans. Dans son atelier, à Hanches, il répare, règle et fabrique des guitares. Un métier rare qui demande de la patience et de la précision.

Des guitares accrochées aux murs, du bois rare rangé méticuleusement et le bruit de la ponceuse : l’atelier de Philippe Gouez, luthier en guitare, se situe dans le garage de la maison de ses parents, à Hanches. Depuis trois ans, le luthier de 31 ans propose des réglages et des réparations.

Ce jour-là, il réalise une commande fréquente : un réfrétage. Il s’agit de remplacer les frettes, petits bouts d’inox qui s’usent avec le frottement des cordes, sur la touche, c’est-à-dire le manche de la guitare. Cette opération en plusieurs étapes lui demande deux jours et demi de travail.

"Je fabrique des guitares à partir de commandes ou je les réalise pour les vendre dans le showroom"

philippe-gouez-luthier-hanches_4836677.jpeg
Dès l'entrée de l'atelier, sous ces guitares personnelles exposées, on retrouve toutes les commandes à effectuer. 

Les réglages et réparations représentent la majorité du travail de Philippe Gouez, mais ce qu’il préfère c’est la fabrication : « Ce sont des commandes ou je les réalise pour les vendre dans le showroom. » Pour fabriquer une guitare il faut un ou deux mois, « sans compter les options », précise-t-il, et les prix débutent à 2.300 €. Un travail qui demande de la patience et de la précision.

Un atelier 100% écologique

Dans son atelier labélisé écologique, l’important est de bien choisir les matériaux. Chaque bois à sa spécificité : « L’épicéa du Jura, qui vit à 1.200 m d’altitude, c’est le bois parfait pour les résonances pour les guitares acoustiques par exemple. »

philippe-gouez-luthier-hanches_4836675.jpeg
Philippe Gouez fabrique des gabarits uniques sur mesure pour chaque client. 

L’Eurélien travaille pour « des particuliers, des semi-pro, des professionnels mais ce sont souvent des profs de guitares ». Ses principaux clients sont de la région, comme la MJC de Rambouillet ou quelques Parisiens. 

L’atelier est ouvert au public du lundi au vendredi et le samedi sur rendez-vous. Plus d’informations sur www.philippegouez.com

Un coup de foudre immédiat

Passionné de musique dès le plus jeune âge, il regarde un documentaire Arte sur le métier de luthier. Le coup de foudre pour cet art est immédiat. Avant de devenir luthier, il faut étudier le bois. Philippe Gouez entame donc une formation de quatre ans comme menuisier à Paris, puis dix mois dans la restauration de mobilier d’art. Toujours le métier de luthier en ligne de mire, il attend deux ans avant de pouvoir entrer dans la prestigieuse formation de Richard Baudry. Installé dans le Nord, ce grand luthier français ne propose que trois postes d’apprenti par an.


Juliette Prigent
L'Echo Républicain 14/07/2020

https://www.lechorepublicain.fr/hanches-28130/loisirs/au-cur-de-l-atelier-d-un-luthier-en-guitare-installe-a-hanches_13811746/?fbclid=IwAR0fnIHzjVcimb-e3tp53Ef77c7gMs3G2auF7wyLSrv0I4QFUx8co2JN_-E