1er réseau associatif de financement des créateurs d'entreprise
214 plateformes locales qui couvrent tout le territoire français
18 164 entreprises et 49 498 emplois créés ou maintenus en 2019
Accueil > Presse > En 2020, les TPE découvrent l’isolement

En 2020, les TPE découvrent l’isolement

Publié le 05 février 2021

Il n’y a plus rien à dire sur l’année 2020 tant elle a été difficile pour tous. La plateforme Initiative Eure-et-Loir l’a vécue avec davantage d’actions auprès des TPE.

Année de crise sanitaire et économique, 2020 a été, aussi, celle de la poursuite d’activité pour la plateforme de financement des TPE, Initiative Eure-et-Loir. Son président, Emmanuel Paragot, et son directeur, Olivier Petrus, et leur équipe, installés au sein des locaux de la CCI28, ont continué leurs efforts en organisant 18 comités d’agrément qui ont étudié, en moyenne, six dossiers par session afin d’accorder des crédits à taux zéro pour maintenir l’activité de création et de reprise des entreprises euréliennes.

« L’année 2019 avait été prometteuse et encourageante pour tous, tous les feux étaient au vert ! Et, tout à coup, au premier confinement, nous découvrons l’isolement, la visioconférence. Notre culture sociale, si chère à chacun,
est mise à mal. Notre activité est bouleversée. Nous devenons opérateurs du Fonds Renaissance mis en place par la Région Centre-Val de Loire pour lutter contre l’effondrement des TPE-PME et leur permettre d’affronter le plus efficacement possible cette situation exceptionnelle en matière de trésorerie et de préservation des emplois », souligne Emmanuel Paragot.

Ainsi, au lieu des 143 nouveaux entrepreneurs accompagnés et financés en 2019, la plateforme n’a pu en accompagner que 96 en 2020. En revanche le montant moyen des prêts d’honneur a augmenté à 10.536 €. « Nous avions peur de voir beaucoup de faillite de nos entreprises mais ça n’a pas été le cas. Nous avons contacté tous
nos bénéficiaires pour les rassurer, les écouter et les accompagner. Nous avons reçu 112 demandes de report
d’échéances sur les crédits accordés », ajoute le président eurélien.

Renforcer l’aide à ceux qui en ont besoin

Pour l’année 2021, la plateforme sait que le plus difficile est encore devant. « Nous allons devoir renforcer les programmes de soutien, développer l’aide à la création et à la reprise d’entreprise auprès de ceux qui en ont le plus besoin : jeunes, demandeurs d’emploi, femmes et habitants des quartiers de la politique de la ville et les zones de revitalisation rurale. »


Ahmed Taghza
L'Echo républicain 05/02/2021

Devenez parrain Comment ?