1er réseau associatif de financement des créateurs d'entreprise
214 plateformes locales qui couvrent tout le territoire français
18 164 entreprises et 49 498 emplois créés ou maintenus en 2019
Accueil > Presse > Le Cœur de Beauce affiche sa priorité

Le Cœur de Beauce affiche sa priorité

Publié le 03 juillet 2020

Jean-Louis Baudron, président de la Communauté de communes Cœur de Beauce, a présenté trois dispositifs d'aides au développement des entreprises, mardi après-midi.


Baptiste Lebas, chargé de mission à la Communauté de communes, Jean-Louis Baudron, président du Coeur de Beauce, Robert Roger, vice-président de la Chambre de métiers et Sandrine Beurard, chargée de mission d’Initiative Eure-et-Loir. © Droits réservés

Jean-Louis Baudron, président de la Communauté de communes Cœur de Beauce, a présenté trois dispositifs d'aides au développement des entreprises, mardi après-midi.

Tout d'abord, des locaux commerciaux et d'activités sont disponibles. Il en existe un à louer à Orgères-en-Beauce. Un bâtiment est actuellement en construction à Janville pour accueillir une jardinerie d'ici la fin de l'année. Des bureaux équipés pour le télétravail sont déjà opérationnels aux Villages-Vovéens. En 2021, d'autres ouvriront à Janville.

Des avances remboursables

Des subventions jusqu'à 5.000 € peuvent être octroyées aux entreprises petites artisanales, de commerce, de prestations de services, d'insertion et aux propriétaires de sites touristiques privés. Sont éligibles les aménagements immobiliers, les rénovations de magasins, l'équipement de véhicules ateliers ou de tournées, investissement de matériel de modernisation.

Pour bénéficier de ce dispositif, il faut contacter la Communauté de communes Cœur de Beauce qui vérifiera l'éligibilité du projet. Un dossier sera constitué. Tous les renseignements peuvent être obtenus au 02.37.90.15.41.

Ces actions sont le fruit d'accords passés avec le conseil régional Centre- Val de Loire.

Dans un second temps, Sandrine Beurard, chargée de mission d'Initiative Eure-et-Loir, a évoqué le fonds Renaissance mis en place par le Conseil régional. Il s'agit d'avances remboursables de 5.000 à 20.000 € pour limiter l'impact économique dû au Covid-19 des entreprises de moins de vingt salariées dans tous les secteurs d'activité. Cette opération se clôturera le 30 octobre. « Cela va demander aux entreprises d'être réactives », a précisé Jean-Louis Baudron.

Renseignements : contact@initiative-eureetloir.fr.


L'Echo Républicain 03/07/2020